Manger bio, végan, local ou santé…En 2018, l’alimentation fait assurément jaser! Des méthodes de production, en passant par les bienfaits et dangers, jusqu’aux calories, tout est passé sous la loupe et devient sujet à réflexion. Noyée au cœur de ces multiples préoccupations, la cueillette en forêt échappe à l’attention collective. Elle est si simple et naturelle: elle ne fait ni scandales, ni spectacles. Les forêts québécoises regorgent de délices méconnus. Certes, ils ne sont pas certifiés bio, mais ils ne pourraient être plus naturels. Au fil des saisons, des centaines de cueilleurs discrets récoltent ces merveilles. Leur principal objectif: Retrouver la même talle l’année prochaine. Il ne déracinent pas, n’arrosent pas, ne coupent pas. Ils taillent, prennent soin, observent, et surtout, ils respectent. Gourmet Sauvage, une entreprise coup de cœur, nous fait découvrir la gastronomie boréale. Les plantes comestibles disponibles au Québec sont nombreuses. Ariane Paré-Le Gal a pris les reines de l’entreprise mise sur pied par son père il y deux décennies. Cette femme inspirante et ses collaborateurs, artisans des bois, mettent en pot des cœurs de quenouilles, de la salicorne, de la chicouté, du cèdre, et bien plus. « Depuis que nous avons ouvert la boutique, les produits issus de la cueillette en forêt amènent toujours de belles discussions avec nos clients. Ils sont parfois ravis de redécouvrir un aliment jadis cuisiné par leur grand-mère ou, encore, ils sont étonnés d’apprendre qu’ils pourraient se servir des épines de leur sapin baumier pour assaisonner leur hamburger. Nous sommes heureuses quand un client quitte avec un petit pot dont le contenu a été cueilli en forêt. C’est à la fois délicieux et écoresponsable », racontent Audrée et Julie-Anne, les propriétaires de la boutique Folles d’ici, située au cœur de Joliette. Que ce soit pour leurs qualités gustatives, leur originalité, leurs bienfaits ou leur aspect écoresponsable, les plantes forestières comestibles de notre belle province méritent sans contredit d’être mises au menu!