Qui dit terroir, dit produits bien de chez nous! On pense sirop d’érable, miel, blé d’Inde, champignons, ail, tête de violon, etc. Mais on oublie souvent que le Québec est le pays de l’or bleu avec son majestueux fleuve St-Laurent qui est l’un des plus longs fleuves du monde avec son bassin de drainage de 1 610 000 km 2. C’est un garde-manger à ciel ouvert! Il regorge de plantes comestibles riches en nutriments, minéraux et vitamines de toutes sortes. Alors pourquoi ne pas les intégrer à notre alimentation? Ou plutôt les réintégrer, puisque nous savons que les Amérindiens ont toujours utilisé ses ressources pour se nourrir…

Claudie Gagné, propriétaire des Jardins de la mer l’a bien compris. Cette coureuse de grève de Kamouraska a donc développé une gamme de produit faciles à cuisiner et qui regorgent de saveurs bien de chez nous. Que ce soit les herbes salées, les algues, le poivre marin ou le sel aux algues marines, il vous suffit de les ajouter à vos recettes préférées. Saupoudrez un peu de Nori sur vos poissons et fruits de mer, un peu d’algue dulse dans vos omelettes et une cuillerée d’herbes salées dans vos patates. Vos classiques seront réinventés, vos invités impressionnés et vos enfants en pleine santé!

De plus, comme nous le savons les projets pétroliers en cours constituent une menace directe à notre garde-manger, autant marin que terrestre. La conservation des berges et du fleuve Saint-Laurent est au cœur même de la mission des Jardins de la mer. Claudie et ses collègues militent activement et veillent à sensibiliser la population sur la fragilité des précieuses battures, plages et berges du fleuve Saint-Laurent afin d’éveiller les gens à aimer et à protéger notre garde-manger marin collectif. Alors quand vous achetez ses produits, vous achetez non seulement local, mais vous achetez aussi une cause qui devrait tous nous tenir à cœur.

Les Jardins de la mer, c’est une découverte culinaire, mais aussi sociale !